Projets / Projekte

Restitution / Rückgabeforderung

I - Benin. Le projet de restitution d'Emmanuel Macron

En novembre 2017, le président français Emmanuel Macron avait tenu un discours à Ouagadougou, au Burkina Fasso, lors duquel il avait entre-autres affiché sa volonté de réunir d’ici à cinq ans les conditions pour des restitutions temporaires ou définitives du patrimoine africain en Afrique.
Article (FR/DE)

En juillet 2016, pendant la présidence de François Hollande, le gouvernement béninois avait demandé à la France le "retour des objets précieux royaux emportés par l’armée française lors de la conquête de novembre 1892". En retour, le ministre des affaires étrangères français, Jean-Marc Ayrault, avait adressé le 12 décembre 2016, une fin de non-recevoir à son homologue béninois Aurélien Agbenonci en rappelant les principes juridiques d’inaliénabilité, imprescriptibilité et insaisissabilité des collections publiques en vigueur en France. Le discours d’Emmanuel Macron à Ouagadougou a relancé le débat sur la restitution. Près de trois mois après son discours à Ouagadougou, une rencontre entre le président béninois Patrice Talon, et le président français a été organisée à Paris, le 5 mars 2018. Lors de la conférence de presse, Emmanuel Macron a annoncé au président béninois avoir nommé deux personnes chargées de rendre des propositions concrètes pour le retour des biens culturels africains. Les détails de la mission lancée par Emmanuel Macron restent flous. Du côté béninois, les restitutions s'inscriront dans le cadre d'un projet touristique déjà établit et l'on sait déjà que ce sont des entreprises françaises qui réaliseront la construction et la rénovation de nouveaux musées.
Article (FR/DE)

Felwine Sarr, économiste Sénégalais et Bénédicte Savoy, historienne spécialisée sur la période napoléonienne ont été les personnalités choisies par Emmanuel Macron pour mener un "travail de réflexion et de consultation". Leur ouvrage, "Restituer la patrimoine africain", est publié en novembre 2018. Les auteurs auront eu près de 6 mois pour faire des recherches et un été pour rédiger le texte. Un record pour des personnalités dont la bibliographie était relativement éloignée de ce domaine de recherche. Le résultat : Un rapport dont les fondements sont discutables, une analyse euro-centriste et plus psychologique qu'historique et accompagné de recommandations floues et parfois contradictoires.
Article (FR/DE)

II - Nigeria. La demande de restitution de l'Oba Akenzua II

In the National Archives in London there are documents, which provide evidence of an early and very complex case from the year 1935. It involves two throne stools (Inv. No. III C 20295 and III C 20295) from the kingdom of Benin that were taken out of the country as part of the war booty when it was overrun by a British punitive expedition in 1897. The king, Akenzua II (1899- 1978), known as the Oba, asked the Under Secretary of State for the Colonies, Lord Plymouth, if he could help him recover two throne stools… Die Rückgabeforderung des Oba Akenzua II / Oba Akenzua II’s restitution requests.
Article (EN) Article (DE)

Cas concrets /
Konkrete Beispiele

Benin
>>

Nigeria
>>

Feel free to contact me

mail<at>audreyperaldi<dot>com